Traitements médicaux

Injection de PRP dans les cheveux

Le PRP plasma riche en plaquettes est une technique largement utilisée dans différents domaines de la médecine (cicatrisation des tendons, traitement ostéo-arthrite, préparation osseuse avant implants dentaires).

 Le principe est de récupérer sur un prélèvement sanguin du patient après centrifugation le plasma riche en facteurs de croissance afin de le réinjecter sur la zone à traiter. Les différentes études ont montré des résultats concluants dans le traitement de l’alopécie androgénétique chez l’homme et la femme.

Avant et 3 mois après une séance de PRP

Avant et 3 mois après une séance de PRP

La technique de prélèvement du PRP

  Les plaquettes sont de petites cellules qui contiennent des facteurs de croissance. L’injection des plaquettes PRP du propre patient permet parfois une stimulation de la croissance capillaire.

 Pour obtenir le PRP (platelet rich plasma), un prélèvement sanguin du patient est suivi d’une centrifugation afin de séparer les différents composants sanguins. Le surnageant ou plasma riche en plaquettes, est réinjecté à la seringue dans le site à traiter.

Le procédé d’injection de PRP dans le cuir chevelu

 Les plaquettes PRP sont isolées à partir du sang du patient pour être injectées dans le derme du cuir chevelu.

Ce traitement local superficiel et quasiment indolore ne contient pas de médicament et n’est donc pas à priori susceptible de déterminer des effets secondaires notables.

Le but et les effets de l’injection de PRP dans le cuir chevelu

 L’injection de PRP dans le cuir chevelu permet parfois de normaliser la chute androgénétique et dans certains cas de stimuler transitoirement la croissance des cheveux fins qui deviennent plus épais.

Avant et 3 mois après une séance de PRP

Avant et 3 mois après une séance de PRP

 

Ce procédé est surtout utilisé comme traitement de l’alopécie androgénétique. Après une anesthésie locale du cuir chevelu, le PRP est injecté superficiellement dans les zones à traiter. La reprise des activités sociales et professionnelles est possible tout de suite après l’injection.

Avec une caméra digitale, les premières évaluations, 3 mois après, permettent le plus souvent d’observer une augmentation du nombre de cheveux au centimètre carré (densité capillaire) et une augmentation du diamètre des cheveux donnant un effet repousse.

> Voir les traitements conventionnels de chute de cheveux
> Voir les traitements par clonage et culture