Questions

Les autres traitements réellement efficaces

1/ Que penser du minoxidil en lotion ?

Les minoxidil à 2% chez la femme et à 5% chez l’homme normalisent une chute dans 30% des cas et initient une légère repousse dans 10% des cas. Une fois débuté, ce traitement doit être poursuivi à vie. Il n’y a pas ou peu d’effets secondaires.

2/ Que penser du finasteride en comprimés ?

La finasteride (1 mg) ne doit être conseillé que chez l’homme et en l’absence de contre-indications. Ce traitement sera prescrit à vie. Il peut donner une légère amélioration chez environ 30% des patients. Les effets secondaires sont rares avec essentiellement les troubles de la libido et de l’érection et d’exceptionnels cas de pathologies mammaires. Le dutasteride n’a pas été validé pour ce traitement.

3/ Quels sont les hormones favorables dans l’alopécie androgénétique féminine ?

En l’absence de contre-indications des médicaments à base d’acetate de cyproterone et d’œstrogènes peuvent avoir un effet favorable. La encore c’est un traitement de longue durée nécessitant une surveillance médicale.

4/ Quelles sont les vitamines spécifiques qui interviennent sur la croissance du cheveu ?

Il est parfois utile de prendre des comprimés à base de vitamines B6, B5, H, cystine, de fer etc., pour améliorer la texture de la tige des cheveux.

5/ Obtient-on de meilleurs résultats esthétiques en associant les microgreffes capillaires au minoxidil et au finastéride ?

Des travaux sur deux ans ont permis de vérifier la qualité des résultats obtenus en combinant, chez l’homme, la transplantation de microgreffes et l’application de minoxidil 5 % à la prise de finastéride 1 mg. L’association de microgreffes à l’application locale de minoxidil 2 %, chez la femme a également été étudiée.
Chronologiquement, il a été constaté une stabilisation de la chute des cheveux vers la 4ème-6ème semaine, probablement due au minoxidil, une émergence visible de cheveux dès le 3ème mois et une qualité esthétiquement satisfaisante de la repousse vers les 6ème-9ème mois, vraisemblablement due au finastéride.
Autrement dit, il semblerait que le minoxidil stimule précocement les cheveux qui restent fins et plus longs ; le finastéride, d’action plus lente, provoque une repousse plus couvrante de cheveux longs et plus épais, enfin, les microgreffes apportent des cheveux définitifs.

6/ Quels sont les effets de la cellulothérapie (PRP) ?

Sous anesthésie locale, il est possible d’injecter dans le cuir chevelu en une séance des facteurs de croissance retirés des plaquettes du propre sang (plasma rich platelet – PRP) du patient pour normaliser une chute et augmenter le diamètre des cheveux devenus trop fins et courts. en savoir plus

7/ Où en est le clonage et la culture des cheveux ?

Les recherches multiples n’ont pas encore permis d’obtenir des résultats concrets. Les perspectives seraient au moins à 10 ans.