Indications de greffes

 

Indication d’implant capillaire chez la femme

Selon le type d’alopécie androgénétique et les résultats du bilan capillaire. Le Dr Bouhanna choisira la greffe de cheveux la plus adaptée. Le plus souvent la greffe à cheveux longs FUL  sans rasage, parfois la greffe capillaire FUE avec rasage préalable.

alopecie-stade2

Stade 1

Greffe de 1000 cheveux
en 1séance

alopecie-stade4

Stade 2

Greffe de 1500 à 2000 cheveux
en 1 à 2 séances

alopecie-stade3

Stade 3

Greffe de 3000 à 4000 cheveux
en 2 à 3 séances

Les différents types d’alopécie androgénétique féminine

Le bilan capillaire diagnostique chaque type d’alopécie féminine. Schématiquement il existe 3 stades d’alopécie androgénétique. Selon les résultats de l’examen des cheveux il, sera calculé le nombre de cheveux nécessaires pour retrouver définitivement ses cheveux.

L’alopécie androgénétique féminine : pour l’indication des implants capillaires à Paris va dépendre du degré de dégarnissement de l’alopécie féminine. Un bilan va permettre d’estimer le nombre de cheveux nécessaire et de conseiller le traitement médical, soit à partir d’une classification statique (Ludwig) soit avec plus de précision (la classification multifactorielle de Bouhanna). Trois stades seront évalués : stade 1 : éclaircissement modéré sur le sommet de la tête respectant la bordure frontale. Stade 2 : alopécie franche avec des cheveux courts et située à 1 cm en arrière de la ligne frontale. Stade 3 : dégarnissement presque complet avec conservation d’une mince bande de cheveux au niveau du front.

STADE 1

STADE 2

STADE 3

L’alopécie androgénétique féminine de la jeune femme sera traitée médicalement pour normaliser la chute et par des implants capillaires pour obtenir une repousse définitive.

La correction définitive de l’alopécie androgénétique féminine nécessite une implantation capillaire adaptée aux stades reconnus

Dès l’âge de 18 ans, la femme jeune peut présenter une alopécie androgénétique des régions du front et du vertex. Cela justifie une greffe de cheveux (FUL).

Chez la femme ménopausée

L’alopécie de la femme ménopausée sera traitée médicalement pour normaliser la chute et par des greffes capillaires pour retrouver définitivement sa chevelure.

Devant une alopécie androgénétique de la femme ménopausée, on choisira l’implantation de greffe capillaire (FUL) combinée à un traitement par minoxidil 2% associé éventuellement à un traitement hormonal substitutif. Une séance de greffe de cheveux suffit le plus souvent, 2 à 3 séances sont parfois nécessaires lors de stade 3.

  

Chez les transsexuels

Pour féminiser une chevelure d’aspect masculin, il est possible de faire une greffe capillaire sur les golfes frontaux avec des implants cheveu par cheveu sur la ligne frontale.

Les alopécies de tractions définitives

La répétition des tractions (brushings, défrisages, tresses…) surtout chez les patientes d’origine Africaine peuvent induire une l’alopécie définitive de la région fronto-temporale. Avant de prévoir une greffe capillaire, il faut tenter d’obtenir une repousse grâce à la lotion minoxidil 2% et surtout après l’arrêt des tractions pendant au moins six mois.

  

Les alopécies et cicatrices après liftings cervico-faciaux

Les dégarnissements et cicatrices après lifting du visage peuvent bénéficier d’une correction de la région temporale et de la ligne frontale antérieure. La greffe de cheveux doit être très fine et selon les orientations et obliquités naturelles des cheveux.

cicatrice lifting femme

La perte définitive des sourcils

L’alopécie des sourcils est liée surtout à des épilations répétées. Un bilan dermatologique précis devra en retrouver la cause. L’implantation devra être très fine « cheveu par cheveu ». L’orientation des implants capillaires sera oblique vers le haut pour la tête du sourcil et vers le bas pour la queue du sourcil.

faible-densite-queue-des-sourcilsreconstruction-queue-des-sourcils

Le dégarnissement du pubis

La cause de l’alopécie pubienne devra être recherchée lors du bilan dermatologique. La correction esthétique du pubis est guidée par de nombreux paramètres (étiologie, âge, origine ethnique, couleur et forme des cheveux…) Schématiquement les implants de cheveux doivent combiner la finesse « cheveu par cheveu » et la densification par des greffes d’unités folliculaires (FUL ou FUE) ; obliquités et orientation des greffes de cheveux ont une grande importance pour obtenir une apparence naturelle.

  

Voir les indications de greffe chez l’homme