Trichogramme

Qu’est-ce que le trichogramme ?

Le trichogramme est un examen microscopique des racines de cheveux.

Quand faire un trichogramme ?

Quand on soupçonne une anomalie dans le cycle des cheveux, tout particulièrement en cas de chute de cheveux diffuse ou soudaine. Le trichogramme devra dans la majorité des cas être prescrit par un médecin.

À quoi sert un trichogramme ?

Il sert à mesurer précisément l’importance d’une perte de cheveux et à évaluer la part de cheveux malades dans la chevelure du patient. L’objectif est de permettre au médecin d’établir un diagnostic précis, aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif et d’opter ensuite pour le traitement le plus adapté.

Quels paramètres recherche-t-on ?

On mesure trois paramètres :

          ●  la proportion des cheveux en phase de croissance (anagène), repos (catagène), mort (télogène) ou dystrophiques (lésions de la matrice pilaire) sur les zones frontales, temporales et occipitales de la tête 


          ●  la proportion des cheveux anagènes par rapport à celle de cheveux télogènes 


          ●  le diamètre des tiges pilaires


Pour déterminer la cause d’une chute de cheveux, il est plutôt conseillé de réaliser une trichoscopie ou un trichoscan.

Comment ça marche ?


Le médecin extrait une vingtaine de cheveux sur trois zones du cuir chevelu. Il étudie et comptabilise ensuite les bulbes capillaires au microscope.

Bon à savoir

          ●  Le prélèvement est similaire à un cheveu arraché et peut donc occasionner une légère sensibilité. 


          ●  L’examen dure 20 minutes.


●  Il est important de ne pas se laver les cheveux dans les 48 heures qui précèdent le trichogramme et de ne pas les brosser la veille ni le jour de l’examen.

Honoraires

100 euros