AMEC- IHSMC 2014 – Greffe de barbe et de moustache

Lors du congrès de l’AMEC – IHSMC qui à eu lieu à Paris le 24 octobre 2014, le Dr Pierre Bouhanna, en tant que chairman, a présenté la greffe de barbe et la greffe de moustache. La demande de reconstruction ou de densification d’une barbe ou d’une moustache a considérablement augmenté.

Selon les pays, la barbe et la moustache ont une connotation de virilité, de possession du savoir, de haut niveau social, de religiosité…

Parfois il, peut s’agir d’une correction de cicatrices mais le plus souvent le motif est l’absence ou la raréfaction congénitale de la barbe.

Le dessin de la barbe à traiter sera fait en tenant compte de l’avis du patient mais aussi en respectant les règles fondamentales du dessin de chaque barbe, en fonction de l’ethnie.

Le Dr Pierre Bouhanna choisit soit les greffes par extraction FUE soit les greffes à cheveux longs FUL. La plupart des greffes doivent être de 1 à 2 cheveux. 500 à 1500 microgreffes sont implantées en une séance. L’implantation à l’aiguille respectera l’obliquité particulière à chaque région de la barbe. Les cheveux les plus fins seront disposés sur la bordure supérieure de la barbe. Aucun pansement n’est nécessaire.

Le dessin de chaque barbe varie selon chaque groupe ethnique. L’implantation capillaire devra être effectuée « cheveu par cheveu ». Le résultat sera définitif et les cheveux seront rasés comme une barbe normale.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone