AMEC 2014 – Cheveux Afro-Américains

Lors du congrès de l’AMEC-IHSMC www.ihsmc.com qui à eu lieu à Paris le 24 octobre 2014, le Dr Pierre Bouhanna, en tant que chairman, a présenté la greffe de cheveux spécifique aux patients Afro-Américains. Les alopécies des patients et patientes Afro-Américains sont d’abord évaluées grâce aux mesures de la classification multifactorielle de Bouhanna et au phototrichogramme digital. Les greffes de cheveux FUL par découpe au microscope d’une bandelette sont plus préconisées que les greffes de cheveux FUE du fait de la courbure des racines.

Selon le Dr Bouhanna la greffe d’unités folliculaire à cheveux longs FUL est réalisée sans rasage préalable de la zone de prélèvement. Les implants FUL permettent aux chirurgiens de mieux choisir l’orientation et le calibre des cheveux.

Les greffes FUE unités folliculaires par extraction prélevées après rasage préalable, avec des microcylindres de 0,8 à 0,9 mm sont surtout préconisés pour les patients qui ont l’habitude de se raser.

Conclusion

La greffe de cheveux africains est devenue très courante pour les femmes qui ont un dégarnissement définitif après pratique de coiffure par tresses, brushings ou défrisages…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone